Home | deutsch | mentions légales | Sitemap | EVEIL-3D

Découvrir la cathédrale de Strasbourg à différentes époques

Le scénario du jeu se base sur le principe d’un jeu en réalité alternée. Il s’agit d’une association entre des éléments du monde réel et des éléments du monde virtuel : une histoire fictive avec des personnages virtuels se confond avec des lieux réels et des faits historiques. La cathédrale de Strasbourg représente le centre de l’action. Grâce au principe de réalité alternée, les apprenants peuvent visiter cette cathédrale à plusieurs époques. Cette approche est typique du genre de jeu d’aventure.

L’histoire du jeu sérieux Architecte 2015 commence avec un appel à l’aide de Céline Steinbach. Celle-ci comme chef de de projet chez Architecte 2015, une agence de voyage virtuels dans le temps. Un virus informatique a enlevé son père Arthur Steinbach et l’a enfermé dans la cathédrale de Strasbourg. Céline demande aux joueurs de l’accompagner dans la cathédrale afin de libérer son père. Dans le monde virtuel, ceux-ci se trouvent en l’an 1015 dans la crypte de la cathédrale. Le virus est en train de détruire cet édifice. Les joueurs, qui assument le rôle du protagoniste, ont pour mission de réparer les colonnes de la crypte. Pour ce faire, ils doivent trouver un code se composant de quatre chiffres et qui leur permet d’entrer dans une nouvelle époque de la cathédrale. Ainsi, ils accèdent au niveau supérieur du jeu. Ils entrent maintenant dans la nef centrale et se trouvent face à la grande rosace. Le virus a effacé ses couleurs. Les joueurs doivent trouver des pots avec les bonnes couleurs en répondant aux questions du virus sur la symbolique de ces couleurs. Une fois qu’ils ont accompli cette tâche, ils sont capable de reconstituer la rosace et contrer ainsi l’attaque du virus sur la cathédrale de Strasbourg.

Revenus dans le monde réel, il reste aux joueurs une dernière tâche à réaliser. Céline Steinbach leur donne des indications via courriel pour faire un rallye photo dans l’actuelle cathédrale de Strasbourg. Il s’agit de trouver des symboles et résoudre d’autres énigmes à l’intérieur ainsi qu’à l’extérieur de l’édifice. Encore une fois, les résultats permettent de casser un code numérique qui détruira définitivement le virus. La mission est accomplie.